Spa

Entretenir un spa extérieur

Sommaire

Se laisser couler dans un spa extérieur est devenu le rêve de beaucoup. Détente, relaxation, chaleur, massage, tous ces plaisirs à proximité de votre jardin se mélangent et cela durant toute l’année.

Parce qu’installé à l’extérieur, un spa extérieur demandera un peu plus de soin qu’un spa intérieur.

Sachez qu’une installation de qualité a besoin de très peu d’attention de votre part pour vous laisser bénéficier en toute tranquillité de ses bienfaits.

Voici la méthode pour bien entretenir un spa extérieur.

1. Nettoyage courant du spa

  • Recouvrez votre spa extérieur, c’est fortement conseillé : cela limite la pollution par les insectes, le pollen et les feuilles.
  • La chaleur d’un spa est en général comprise entre 30 et 40 °C : adoptez une couverture thermique qui aura l’avantage de limiter les déperditions de chaleur.
  • Si votre spa n’est pas recouvert, il vous faudra retirer très régulièrement avec une épuisette toutes feuilles, insectes, débris divers à la surface de l’eau.
  • Dans tous les cas, nettoyez les parois et la ligne d’eau avec une brosse souple et un produit nettoyant-dégraissant. Attention à ne pas utiliser un produit abrasif, le revêtement serait rayé.

2. Entretenez le système de filtration

Nettoyez le skimmer

Pensez à procéder régulièrement au nettoyage du skimmer.

Nettoyez la cartouche

Les spas sont équipés d’un système de filtration, le plus souvent par cartouche. Le fonctionnement de la filtration est de l’ordre de 4 et 6 h/jour selon la fréquentation.

Il est conseillé d’effectuer le nettoyage de la cartouche une fois par semaine. Pour ce faire :

  • Arrêtez la pompe, fermez toutes les vannes d’aspiration et de refoulement.
  • Ouvrez la cuve du filtre.
  • Retirez la cartouche en la déboîtant.
  • Lavez-la à grandes eaux et à jet puissant en ouvrant chacun des plis, vous pouvez utiliser une brosse souple.
  • Nettoyez l’intérieur de la cuve.
  • Remettez-la dans son logement.
  • Vérifiez que le joint fermant la cuve est bien en place.

Changez la cartouche

  • Le changement de la cartouche dépendra du nombre d’heures de fonctionnement et du fabricant.
  • Un débit filtrant minimal de 6 m3/h est recommandé pour conserver la qualité de l’eau. En-dessous, la cartouche doit être changée.

3. Surveillez la propreté de l’eau

Préserver la qualité et la pureté de l’eau d’un spa est primordial, d’autant plus que la chaleur de l’eau et son faible volume sont des paramètres qui favorisent le développement des germes et des algues.

Pour limiter la pollution de l’eau du spa, commencez par prendre une douche avant d’y rentrer : vous éviterez de diluer dans votre eau des produits cosmétiques, du déodorant et de la transpiration.

Désinfectez l’eau

Vous avez le choix entre plusieurs procédés de désinfection de l’eau, similaires à ceux existants pour les piscines et les consignes sont les mêmes.

Le traitement au chlore laisse de plus en plus la place à des traitements moins irritants, voire même moins chimiques. Consultez nos fiches pratiques sur :

Pour bien choisir votre traitement :

  • Distinguez les produits qui possèdent une action rémanente (chlore, brome) de ceux qui n’en possèdent pas (UV, oxygène actif) et qui doivent être associés à un autre produit.
  • Vérifiez à chaque achat d’un produit que son utilisation est bien autorisée pour un spa.
  • Choisissez un procédé automatique pour vous affranchir de cette tâche.

Équilibre de l’eau

L’équilibre chimique de l’eau est fragile et peut facilement être bouleversé. L’eau de votre spa n’échappe pas à cette règle.

Cet équilibre dépend essentiellement de 2 paramètres fortement liés :

  • Le pH qui correspond à son potentiel hydrogène : suivant le traitement de désinfection retenu, la valeur du pH à atteindre varie légèrement :
    • À l’oxygène actif : 7,0 et 7,4.
    • Au chlore ou au brome : entre 7,2 et 7,6.
  • L’alcalinité (TAC) qui caractérise son pouvoir tampon et influence donc fortement le pH, sa valeur idéale est comprise entre 12 et 16 °F (des tests existent sur le marché pour sa mesure).

Pour effectuer une mesure de pH, vous avez le choix entre :

  • des bandelettes colorimétriques ;
  • une trousse avec réactifs ;
  • un pH-mètre électronique.

Attention : un pH incorrect incommode les utilisateurs du spa (irritation des muqueuses, odeur) et risque de surcroît d’endommager les pièces et les équipements.

Traitement de l’eau

  • Si votre eau est très calcaire, traitez l’eau de votre spa avec un produit anticalcaire pour éviter le tartre sur les parois et les jets bouchés !
  • Si vous voulez éviter la mousse à la surface de l’eau, fréquente dans un spa, utilisez un produit antimousse.

4. Renouvelez l’eau

Afin de garantir un bon entretien de votre spa :

  • Renouvelez l’eau au 1/3 toutes les 2 à 3 semaines.
  • Changez la totalité de l’eau tous les 2 mois, voire tous les mois si vous utilisez régulièrement votre spa.

Ces pros peuvent vous aider

Liens rapides